L’IAI-Cameroun organise une conférence en ligne sur l’informatique médicale à Yaoundé

L’IAI-Cameroun organise une conférence en ligne sur l’informatique médicale à Yaoundé

Rédigé le 18/04/2021
Pierre Amougou

«Santé numérique : expériences, défis et opportunités». C’est le thème de la conférence en ligne sur l’informatique médicale, animée par l’agrégé de l’informatique médicale, le Pr. Georges Bediang, le 15 avril 2021 à Yaoundé.

Elle avait pour cadre la salle des conférences de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun, que manage le Représentant-résident, Armand Claude Abanda.

Avec plus de 3 000 étudiants (nouveaux et anciens) de l’IAI-Cameroun/Centre d’excellence technologique Paul Biya connectés à partir de leurs différents terminaux (ordinateurs, téléphones androïdes, tablettes…), l’expert chevronné du domaine digital a déroulé de manière magistrale les expériences, les défis et les opportunités dans le sens de la perfectibilité du système médical au Cameroun.

Manifestement, dans un contexte marqué par une crise sanitaire à l’échelle planétaire (pandémie de Covid-19 avec ses variants plus virulents), cette conférence tenue dans le strict respect des mesures barrières prescrites par le gouvernement et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) arrive à point nommé.

La finalité étant la résolution des différents problèmes au quotidien liés à ce secteur d’activité. Une des technologies nécessaires pour le développement de l’E-médecine.

D’après l’universitaire, l’informatique médicale recommande l’usage du numérique dans les domaines de la santé et de la médecine, notamment dans l’administration des soins, des activités de santé publique, de la recherche et de la formation des professionnels du secteur.

«Le recours à l’informatique, dans le cadre de la télémédecine ou de la téléconsultation dans un hôpital, donne la possibilité d’avoir des outils permettant de collecter toutes les informations de santé des différents patients. Le but étant de réaliser un certain nombre d’activités avec le plus de célérité, le moins d’erreurs et le moins de conséquences négatives», a précisé le tout premier agrégé d’informatique médicale en Afrique centrale dans son exposé.

Un exposé qui, visiblement, va permettre aux étudiants Camerounais en général et de l’IAI-Cameroun en particulier d’accentuer leurs projets dans ce secteur d’activité visiblement en friche. Avec la possibilité pour les spécialistes de développer des applications, devenir coordonateur de projets ou consultant dans le domaine.

Et le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun, Armand Claude Abanda, par ailleurs président exécutif du Forum des universités et grandes écoles professionnelles d'Afrique Centrale (FUGEPAC), de préciser : «Le but recherché, pour nous, était de sensibiliser nos étudiants afin qu’ils puissent mobiliser leurs génies et qu’ils s’intéressent à l’informatique médicale, à l’heure de la pandémie de Covid-19. Et l’exposé que le professeur nous a gratifié ce jour nous permet de comprendre que dans les pays comme le nôtre, où le taux de médecins, en rapport avec le nombre d’habitants, est souvent bas, l’informatique médicale peut être la solution…».