[Future.e.s in Africa] Les futur.e.s des territoires s'inventent en Afrique

[Future.e.s in Africa] Les futur.e.s des territoires s'inventent en Afrique

Rédigé le 19/09/2019
Vincent Jay

Casablanca accueillera l'édition 2019 de Futur.e.s in Africa le 29 octobre prochain.

Futur.e.s in Africa est le premier événement reliant les écosystèmes numériques français, marocains et africains. C’est l’occasion de rencontrer des innovateurs, penseurs et acteurs du numérique venus de grandes entreprises ou de start-up émergentes : l’idéal pour expérimenter des solutions et services numériques innovants qui contribuent à façonner les villes et territoires de demain de manière durable et inclusive !

FUTUR.E.S IN AFRICA

29 OCTOBRE 2019
Siège de la région de Casablanca-Settat
TERRITOIRES DURABLES

Site de l'événement : https://futuresin.africa/

Evénement sur invitation : https://futuresin.africa/#invitation

——
Un événement co-organisé par Cap Digital — Futur.e.s Festivals et Maroc Numeric Cluster

---

Construction21 est partenaire média de l'événement.

Retrouvez sur leur site la suite de l'article ci-dessous :

Le Festival placera au coeur de sa programmation la question des territoires durables, dans leurs différentes échelles : les villes, les zones rurales, le péri-urbain. Rencontre avec Sénamé Koffi Agbodjinou pour qu'il partage sa vision des villes africaines de demain.

La question urbaine est l’un des enjeux les plus importants de notre siècle : comment adapter les villes aux besoins sociétaux tout en répondant aux impératifs environnementaux ? Futur.e.s in Africa s’inscrit dans la continuité de Futur.e.s Paris, qui place la ville durable au centre de sa programmation, et veut faire entendre les voix plurielles de l’innovation afin que les différents acteurs africains et européens puissent se rencontrer et formuler des solutions innovantes, atypiques et ambitieuses pour se projeter vers un avenir durable.

Architecte, anthropologue, urbaniste, chercheur et militant, les multiples casquettes de Sénamé Koffi Agbodjinou font de lui la personne idéale pour ouvrir cette seconde édition de Futur.e.s In Africa et dresser un portrait du futur des villes africaines.

Le créateur de la plateforme “L’Africaine d’Architecture”, un espace qui se propose de réfléchir aux questions qui ont rapport à l’architecture et à la ville africaine, et fondateur de WoeLab, réseau de tech-hubs grassroots togolais “qui veut produire la ville de façon vernaculaire”, est intervenu à Futur.e.s Paris pour réinventer une innovation, plus éthique, plus responsable et plus durable. (...)

LIRE LA SUITE SUR CONSTRUCTION 21

En complément, lire l'article (Construction21) :

Les start-up au coeur de l'innovation en Afrique